Récupération de données

Récupération de données informatique

La récupération de données informatique sur un support de stockage est toutefois possible dans la plupart des cas,
cela dépend de la gravité et de l’état du support de stockage concerné.
Grâce à un logiciel de récupération de données spécifique qui consiste à rechercher les fichiers perdus,
directement sur la surface du disque dur aussi appelé plus précisément un « Cluster ».
Il est tout aussi possible de récupérer les données sur des supports comme une clé usb, un SSD, ou une carte SD.

La récupération de données ou restauration de données, opération informatique constituant à retrouver les données perdues
(erreur humaine, défaillance matérielle, un accident).
Par ailleurs il faudra définir une procédure de stratégie de sauvegarde et d’archive (appelé aussi plan de sauvegarde).
La restauration de donnée peut-être difficile et varie beaucoup, entre une simple formalité ou à l’inverse, un défi technologique.
Pour cela des logiciels spécifiques existent. Perdre des données non maîtrisées peut comporter différents enjeux entre autres la nature des fichiers disparus, le contexte de leurs utilisations ou bien de leurs contenus. Un particulier qui perd des données aura plus une valeur sentimentale (photos, vidéos, …). Par contre une entreprise qui perd des données peut-être impactée financièrement. C’est là qu’intervient la récupération de donnée.

Il faut aussi prendre en compte le système de fichier: Fat, Fat32, Ntfs, Ext.

Récupérer des fichiers supprimés, Récupérer des fichiers, Récupérer des données effacées.

La cause d’une perte de données:
en cas de:
« crash ou plantage » du disque dur ou du support de stockage,erreur humaine, défaillance matérielle, micro-coupures,
surtension, formatage accidentel, fichiers supprimés, mauvaise manipulation,
ceci étant les raisons pour lesquelles on a recours à la récupération de données.

 

1)Récupération de données: Prévention

Premièrement prendre l’habitude de sauvegarder régulièrement en particulier les documents et les photos:
sur un autre support tel que:
Autre partition du disque dur (+ ou – fiable) disque dur interne ou externe, SSD, Clé USB.
Le risque zéro n’existe pas de toute évidence il vaut mieux prévenir que guérir.
Il ne faut pas oublier que le cloud reste cependant la solution la plus sûre actuellement.
Par exemple Hubic.com qui propose (25Go d’espace gratuit)

Récupération de données SSD
Récupération de données Cloud

2)Récupération de données: Solution

Il est toutefois possible dans la plupart des cas de récupérer ces données.
Grâce à un logiciel spécifique de « récupération de données »,
par exemple Easeus, Kroll Ontrack, ou encore Stellar.
En premier lieu, soit vous achetez un logiciel qui permet de récupérer vos données,
malgré tout recommandé pour utilisateur confirmé.(Pas à la portée de l’utilisateur « ordinaire »).
Néanmoins vous pouvez me confier cette opération afin que je fasse la récupération de données,
sachant que la garantie de récupération n’est pas fiable à 100%,
cela dépend des cas et de l’état du disque dur,
en dernier lieu quand le support est hors service.
Conclusion: il reste la solution de passer par une société spécialisée dans la récupération de donnée ou par le fabriquant.
Attention!!! ceci a un coût.

Cela vaut le coût de passer par une société spécialisée ou par le constructeur quand les données sont réellement importante.

Logo Easeus
Logo Kroll Ontrack
Logo Rstudio
Logo Stellar

Récupération de données: Réparation

Réparation effectuée en laboratoire par une société spécialisée ou directement par le fabriquant.

 

Je tiens à préciser que cette partie est à titre d’information

La plupart des fabricants de média proposent leurs services de récupération de données, néanmoins le volume d’information publique sur les approches matérielles de récupération reste faible. La plupart du temps, un média de stockage se compose d’une carte contrôleur ainsi que d’un support physique de stockage. Prenons l’exemple, d’un disque dur qui est composé d’un contrôleur gérant les moteurs permettant le positionnement des têtes de lectures/écritures sur les plateaux ; par contre une clef USB contient un contrôleur gérant le bus USB et d’une puce de mémoire NAND.

Pour un disque dur il est possible d’agir sur plusieurs organes.

  1. Le contrôleur PCB ou circuit imprimé.
  2. Les têtes de lectures
  3. Le préamplificateur
  4. Le moteur

Le PCB, ce change, mais nécessite un PCB donneur identique. Cependant, il faudra transférer une partie des composants de l’ancien PCB sur le nouveau, celui-ci étant propre à chaque disque dur. Le fait de changer uniquement le PCB cela ne fonctionne pas la plupart du temps.

Pour éviter toute contamination des plateaux magnétiques, les têtes de lecture sont changées en salle blanche.

La réparation du préamplificateur se fait en changeant le bloc de tête de lecture. En général, il tombe en panne après une surtension ou la chute du disque dur.

Le moteur, ne peut pas être changé ni réparé. Transfère des plateaux magnétiques sur un nouveau disque dur. L’important est d’utiliser un extracteur de plateaux afin de garder leurs alignements. S’il ne sont plus alignés, impossible de faire la récupération des données.

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer